Menu

Cheikh Oumar Hanne sur la normalisation des Masters : "Le système ne marche pas"


Rédigé le Lundi 15 Mars 2021 à 19:31 | Lu 88 commentaire(s)

Orienter progressivement les étudiants, développer la professionnalisation des études supérieures et les possibilités d'insertion de l'étudiant dans le tissu
socio-économique, mobilité nationale et internationale des étudiants et mettre en place des parcours de formation souples et performants, tels étaient les objectifs du système LMD (Licence, Master et Doctorat). Il se trouve qu'une décennie après sa mise en œuvre, une évaluation du système s’impose.


Cheikh Oumar Hanne sur la normalisation des Masters : "Le système ne marche pas"
Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a confié que le système LMD est confronté à un certain nombre de problèmes. En effet, 295 masters sont enregistrés dans le système d'enseignement supérieur public. 26.000 étudiants en master, ainsi le nombre de masters professionnels est très limité, a assuré le ministre. "Les étudiants qui viennent faire un master passent 5 ans dans le système. Aucun étudiant ne réussit son master 2 en une année. Tous les étudiants qui viennent en master 2 redoublent en master avant de réussir. Ce dispositif n'est pas performant, il n'est pas ce que nous attendons de nos systèmes d'enseignement supérieur. Il faudra normaliser", a expliqué Cheikh Oumar Hanne. Pour plancher sur la question, une conclave de trois jours s'est ouverte à Saly. Elle regroupe les chefs d'établissements qui ont en charge le volet académique.
Hanne a fait un diagnostic sans complaisance du système. Il confie : "le système ne marche pas. Dans un système d'enseignement où nous avons 195 masters pour 800 professeurs de rang A et 26.000 étudiants, il y a énormément de dysfonctionnements qui ont conduit à cela. Si tous les étudiants en licence veulent aller faire un master, c'est parce qu'ils n'ont pas une formation qui leur permette d'accéder à l'emploi. Il faudra normaliser tout cela". Le ministre d'ajouter : "Il faut professionnaliser les filières et travailler pour l'employabilité des diplômés. La finalité c'est pour qu'ils puissent trouver un emploi et contribuer au développement économique et social de notre pays". Au cours de la rencontre, le ministre a affirmé que "l’offre des formations s’est heurtée à la réalité de l’efficacité interne (taux de diplomation) et surtout externe, à savoir l'employabilité des  diplômés. 
L’incertitude d’une insertion professionnelle après le diplôme de Licence (avec une prédominance des licences classiques au détriment des licences professionnelles) pousse la majorité des étudiants à postuler au master. Les capacités d’encadrement notamment le rapport avec le nombre et le profil des enseignants restent relativement très faibles".  Il s’y ajoute, d'après le ministre, que les récents événements douloureux survenus dans le pays interpellent et nécessitent un diagnostic profond et de nouvelles réorientations des formations.
"L'efficacité du système est plombée par les difficultés d’insertion des diplômés", dit-il.





Rubriques à la une

Kedougou7-reportage

Hôpital de Ninéfécha à Kédougou : Du rêve au cauchemar – En ruines, le bijou des Wade dégradé en poste de santé

Urgent: Un Hippopotame de 4 tonnes abattu en plein Centre Ville (Vidéo)

SENEKELA​: A LA DÉCOUVERTE DE BABACAR NIANG​ ÉLEVEUR DE MOUTON LADOUM A KEDOUGOU

Salémata: Zappé, dans la Répartition des 85 emplois du Fera le Président du Conseil Départemental lève le ton ( vidéo)

Marche de Protestation, Les Populations de Nafadji Occupent la Rue pour exiger la .....(Vidéo)

INCENDIE A KOUTOUFINKOTO, ENTRE TRISTESSE ET DÉSOLATION LE MAIRE ET PMC PORTENT SECOURS AUX SINISTRES

L'Alliance des Femmes pour la Planète Forme les Femmes de la Région et Établit sa RSE

Le commerce informel et les marchés sénégalais frappés de plein fouet par le Covid-19

Sotrac : les ex-travailleurs réclament 9 milliards à l’Etat

FIKA 2020 - Financements sociales solidaires: ZAHRA IYANE THIAM sur les enjeux, défis et perspective... (VIDEO)



Partager ce site

Rubriques à la une

RELIGION

Cheikh Béthio Thioune et Serigne Saliou Mbacké, les dessous d’une relation fusionnelle

Les heures de prière au Sénégal du vendredi 16 avril au jeudi 22 avril 2021

Le début du ramadan au Sénégal officiellement connu

Heures de début et de rupture du ramadan : Voici les horaires pour les régions du Sénégal

Religion: Cambérène célèbre la 141e édition de l’Appel de Seydina Limamoulaye ce Lundi

HAJJ 2021: Le vaccin anti-Covid obligatoire pour accomplir le pèlerinage

Flambée des cas de covid : Le Daaka de Médina Gounass reporté

Le Magal de Porokhane 2021 reporté par Serigne Mountakha Mbacké



Rubriques à la une

Kedougou7-reportage

Hôpital de Ninéfécha à Kédougou : Du rêve au cauchemar – En ruines, le bijou des Wade dégradé en poste de santé

Barro Barro-ablaye - 14/04/2021

Urgent: Un Hippopotame de 4 tonnes abattu en plein Centre Ville (Vidéo)

Barro Barro-ablaye - 01/04/2021

SENEKELA​: A LA DÉCOUVERTE DE BABACAR NIANG​ ÉLEVEUR DE MOUTON LADOUM A KEDOUGOU

Barro Barro-ablaye - 19/02/2021

Salémata: Zappé, dans la Répartition des 85 emplois du Fera le Président du Conseil Départemental lève le ton ( vidéo)

Barro Barro-ablaye - 16/02/2021

Marche de Protestation, Les Populations de Nafadji Occupent la Rue pour exiger la .....(Vidéo)

Barro Barro-ablaye - 28/01/2021


Bunifaziu
Ciel !
Aiacciu
I pozzi
Pin
KDG 7
Aiacciu at dusk
Hologrammes
Sunset
Freeze
Crête de Scaldasole
Bunifaziu
Surfers
Trees
Purtichju
Sperone