Menu

Mali : Les premiers éléments de l’enquête sur la tentative d’assassinat d’Assimi Goïta


Rédigé le Mercredi 21 Juillet 2021 à 20:24 | Lu 306 commentaire(s)

Le chef de l’État malien, Assimi Goïta, célébrait la fête de la Tabaski dans la Grande mosquée de Bamako quand il a été victime d’une tentative d’assassinat au couteau. Retour sur cet évènement qui a secoué Bamako.


Mali : Les premiers éléments de l’enquête sur la tentative d’assassinat d’Assimi Goïta
Ce qui devait être un jour de fête a bien failli tourner au drame. Ce mardi 20 juillet, à la suite de la prière de la Tabaski (Aïd el-Kébir), la fête du Sacrifice, à la Grande Mosquée de Bamako, le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta , a été la cible d’une tentative d’assassinat.Peu après 9 heures (heure de Bamako), alors que les fidèles se retirent avec l’imam Amadou Kallé, un individu armé d’un couteau tente de porter atteinte à la vie du chef de l’État, alors que ce dernier prenait la suite du prédicateur pour égorger un mouton, comme le veut la tradition. Rapidement, l’assaillant bute sur le cordon de sécurité qui entoure le président malien et est maîtrisé.La sécurité rapprochée du président de la transition, en treillis, embarque l’agresseur à l’arrière d’un pick-up. Vêtu d’un boubou marron et le visage en partie dissimulé sous un chèche bleu, l’assaillant est un enseignant, selon un commissaire de police interrogé par l’AFP.
Zones d’ombre

Avec lui, un deuxième homme est embarqué par les forces de sécurité, qui le prennent pour un complice. Il s’agissait en fait d’un membre des forces spéciales, armé d’un pistolet, que la garde présidentielle n’avait pas reconnu.

Si plusieurs témoins présents sur les lieux – journalistes ou hommes politiques – , ont assuré de prime abord que « deux ou trois personnes auraient participé à l’attaque », il semble, selon les premiers éléments de l’enquête, que l’assaillant a agit seul. « Les investigations sont en cours pour savoir combien de personnes sont impliquées, assure une source à la présidence. Pour l’heure, nous ne pouvons confirmer l’arrestation que d’un seul assaillant. » Dans le camp présidentiel, on affirme également que ce dernier était sous l’effet de la drogue. Ses motifs sont inconnus.

Le procureur de la République près la Cour d’appel de Bamako a annoncé, ce mardi 21 juillet, l’ouverture d’une enquête pour « atteinte à la sûreté de l’État » et « tentative d’assassinat ».

Escorté par une dizaine d’hommes – garde présidentielle, forces de police et militaires – le président Assimi Goïta est à son tour évacué des lieux sous les applaudissements de quelques hommes et femmes parés de leurs boubous de fête. Affichant une mine sereine, il prend même le temps de saluer de la main les curieux massés à l’entrée de la mosquée.  « Que dieu lui donne la force », scandent alors en bambara quelques badauds.

Derrière lui sortent plusieurs membres du gouvernement. Parmi eux, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, qui, selon la tradition, s’est joint à la prière de la Grande mosquée, ainsi que plusieurs ministres. Les familles fondatrices de Bamako sont elles aussi présentes.

À peine sorti de la Grande Mosquée, Assimi Goïta prend la direction de sa résidence de Kati à bord de son pick-up blanc. Sain et sauf, « le président n’a pas été blessé », confirme son entourage. L’un de ses gardes du corps aurait été « légèrement touché » à la main en tentant de retirer le couteau des mains de l’assaillant, affirme un proche de Goïta.
Appel à l’apaisement
Entouré de son Premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement – Mossa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des Sports, Lamine Seydou Traoré, ministre des Mines, de l’Énergie et l’Eau, Sadio Camara, ministre de la Défense et des anciens Combattants, Daoud Aly Mohammedine, ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Mamadou Koné, ministre des Affaires Religieuses, et de Malick Diawara, président du Comité national de la transition (CNT) –, rassemblés « par solidarité autour du président », Assimi Goïta a adressé, depuis sa résidence de Kati, ses vœux aux Maliens en direct sur les ondes de l’ORTM, appelant « au pardon et à la cohésion» après l’attaque.

« Tout va bien, il y a toujours des mécontents qui peuvent vouloir tenter des choses […] J’aimerais rassurer l’opinion nationale et la communauté internationale que je vais très bien, a assuré le chef de l’État. Je souhaite une bonne fête de Tabaski à toute la communauté musulmane malienne. Cette fête est un moment de communion et de pardon. Je demande à tous les Maliens de saisir cette opportunité pour se pardonner et se réconcilier pour la stabilité et pour la paix au Mali. »

Les proches du président assurent qu’une enquête est en cours pour faire la lumière sur cette « tentative d’assassinat », qu’Assimi Goïta préfère qualifier « d’acte isolé ».
Après avoir prononcé ses vœux, Assimi Goïta a, selon la tradition, égorgé un mouton à sa résidence, avant d’aller se recueillir sur la tombe de sa mère, au cimetière de Kalabancoro, « afin de célébrer la Tabaski comme il se doit », confie l’un de ses collaborateurs.







Rubriques à la une

Kedougou7-reportage

Hôpital de Ninéfécha à Kédougou : Du rêve au cauchemar – En ruines, le bijou des Wade dégradé en poste de santé

Urgent: Un Hippopotame de 4 tonnes abattu en plein Centre Ville (Vidéo)

SENEKELA​: A LA DÉCOUVERTE DE BABACAR NIANG​ ÉLEVEUR DE MOUTON LADOUM A KEDOUGOU

Salémata: Zappé, dans la Répartition des 85 emplois du Fera le Président du Conseil Départemental lève le ton ( vidéo)

Marche de Protestation, Les Populations de Nafadji Occupent la Rue pour exiger la .....(Vidéo)

INCENDIE A KOUTOUFINKOTO, ENTRE TRISTESSE ET DÉSOLATION LE MAIRE ET PMC PORTENT SECOURS AUX SINISTRES

L'Alliance des Femmes pour la Planète Forme les Femmes de la Région et Établit sa RSE

Le commerce informel et les marchés sénégalais frappés de plein fouet par le Covid-19

Sotrac : les ex-travailleurs réclament 9 milliards à l’Etat

FIKA 2020 - Financements sociales solidaires: ZAHRA IYANE THIAM sur les enjeux, défis et perspective... (VIDEO)



Partager ce site

Rubriques à la une

RELIGION

Voici comment accomplir la prière de la Tabaski à la maison

Adresse à la Nation : Importante déclaration du Chef de l’Etat, Macky Sall

Date de la Korité 2021 au Sénégal : La lune aperçue, la grande majorité va célébrer ce jeudi

Comment s'acquitter du Murum Koor (Zakât Al Fitr) ?

Korité 2021 : Le croissant lunaire aperçu dans deux villes au Sénégal

URGENT : La Coordination des Musulmans du Sénégal fixe la date de la Korité pour demain, mercredi

Qui est Mouhamadou Mahy Touré, vainqueur du du concours de récital coranique de Senico ?

Cheikh Béthio Thioune et Serigne Saliou Mbacké, les dessous d’une relation fusionnelle



Rubriques à la une

Kedougou7-reportage

Hôpital de Ninéfécha à Kédougou : Du rêve au cauchemar – En ruines, le bijou des Wade dégradé en poste de santé

Barro Barro-ablaye - 14/04/2021

Urgent: Un Hippopotame de 4 tonnes abattu en plein Centre Ville (Vidéo)

Barro Barro-ablaye - 01/04/2021

SENEKELA​: A LA DÉCOUVERTE DE BABACAR NIANG​ ÉLEVEUR DE MOUTON LADOUM A KEDOUGOU

Barro Barro-ablaye - 19/02/2021

Salémata: Zappé, dans la Répartition des 85 emplois du Fera le Président du Conseil Départemental lève le ton ( vidéo)

Barro Barro-ablaye - 16/02/2021

Marche de Protestation, Les Populations de Nafadji Occupent la Rue pour exiger la .....(Vidéo)

Barro Barro-ablaye - 28/01/2021

Sperone
I pozzi
U Fanale
Hologrammes
KDG 7
Aiacciu at dusk
Surfers
Pin
Freeze
Aiacciu
Crête de Scaldasole
Trees
Bunifaziu
Sunset
Ciel !
Purtichju